lundi 30 juin 2014

Je marche pour une République

Grande marche du premier juillet 2014 à Montréal
https://www.facebook.com/events/1387457998138290/?fref=ts
La marche est organisée par mouvement Carré Bleu

Départ à 13 h du Carré Saint-Louis
Pour plus d'info rendez-vous sur FACEBOOK

 
Fête du déménagement 2014

19 h à la Maison Ludger-Duvernay

 
 Vous êtes invités à venir souligner l'édition 2014 de la fête du déménagement qui se déroulera cette année avec :

-René Boulanger, auteur du livre La bataille de la mémoire
-Mario Beaulieu, chef du Bloc Québécois
-Mathieu Poirier, chansonnier engagé

Des boissons alcoolisées seront servies sur place au coût modique de 3$.

L'évènement est organisé par le Forum Jeunesse du Bloc Québécois (FJBQ) en collaboration avec le Conseil Jeunesse de la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal (CJSSJB).

Pour en savoir davantage visitez la page de l'événement sur :

FACEBOOK

mardi 17 juin 2014

Wolfred Nelson chef Patriote

Wolfred Nelson est né le 10 juillet 1791 à Montréal, 
et est décédé le 17 juin 1863 à Montréal. 
Il est un médecin, député, patriote, juge de paix,
chef militaire du Bas-Canada et premier maire élu de Montréal.
À l’âge de 14 ans, il est apprenti chez le docteur C. Carter à Sorel. Il obtient son permis de médecin en 1811. Durant la guerre de 1812, il est médecin de l’armée britannique et accompagne les troupes le long du Richelieu. Après le conflit, il s’installe à St-Denis. Très proche de la population canadienne-française, il fait siennes les idées réformistes et s’engage en politique. 
On le retrouve au cœur du soulèvement patriote de 1837. Il s’illustre en défaisant les troupes britanniques à St-Denis. Nelson est fait prisonnier, jugé et condamné à l’exil aux Bermudes. 
Il revient à Montréal en 1842.
Toujours passionné de politique, il est député de Richelieu de 1844 à 1851. Il défend avec acharnement les droits des Canadiens français et prône avec fougue le gouvernement responsable. Il devient ensuite inspecteur des prisons et des asiles de la province, ce qui laisse aujourd’hui des renseignements précieux sur le système carcéral de l’époque.
En 1854, Nelson défait Édouard-Raymond Fabre à la mairie de Montréal. 
Il s’affiche à titre d’administrateur partisan du progrès. 
Il crée la fonction d’inspecteurs municipaux chargés de contrôler l’application de la réglementation. Il s’attaque à l’insalubrité, à la pauvreté et au chômage dans la ville. 
Il envisage l’aménagement d’un parc sur le mont Royal. 
Ayant sans cesse continué de pratiquer sa profession de médecin malgré ses responsabilités politiques, il publia en sa qualité de maire une brochure sur la prévention du choléra
Il se retire de la politique municipale en 1856.

« Ici repose la plus noble réalisation de Dieu, 
un honnête homme. »
Il décède le 17 juin 1863, à l'âge de 71 ans, 
dans sa maison de la rue St-Jacques
Son corps est inhumé trois jours plus tard 
au cimetière anglican de Sorel-Tracy.

Faire un don

Vous aimez les publications des Patriotes de Chénier, Appuyez-nous en faisant un don,
Le don servira à la promotion de notre histoire par des montages vidéos, montages infographiques. Tirage d'objets en lien avec notre histoire et beaucoup plus. Merci de contribuer à la restauration de la mémoire de nos ancêtres, en la faisant revivre dans notre vie quotidienne.

Les Patriotes de Chénier sur Facebook

Les Patriotes de Chénier sur Facebook
Les patriotes de Chénier sont un regroupement militant composé de jeunes indépendantistes voués à la défense des intérêts du peuple québécois. Nous avons à coeur la mémoire des patriotes de 1837-1838.

Réseau de Résistance du Québécois