lundi 22 octobre 2012

Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher (1807-1864)

Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher est né en 1807, à Saint-Antoine-sur-Richelieu. Il est le fils de Jean-Baptiste Durocher et de Marie Françoise Courtemanche.

Jean-Baptiste-Eusèbe fut marchand à Saint-Charles-sur-Richelieu et Patriote. Il était le bras droit et ami de Siméon Marchesseault (chef des Patriotes de Saint-Charles) d'ailleurs, même que Jean-Baptiste était parent avec Siméon, par son grand-père Blaise-Benjamin Durocher (mon arrière) qui maria Geneviève Marchesseault (sa grande-tante). Jean-Baptiste-Eusèbe décéda en 1864, à environ 57 ans.

I l est le neveu de Benjamin Durocher, Patriote tué le 23 novembre 1837 à la bataille de Saint-Denis. Le fils de Benjamin-Louis, Louis-Benjamin sera adopté par les parents de Jean-Baptiste-Eusèbe.

Jean-Baptiste-Eusèbe épouse à Belœil, le 7 novembre 1842, à 35 ans, la veuve Césarie Fournier fille de Alexis Fournier et de Sophie Beaudry. Césarie Fournier (dit Préfontaine) veuve du Patriote Marc Janotte, tué pendant la bataille de Saint-Charles et enterré le 30 novembre 1837, six semaines après son mariage.
http://books.google.ca/books?id=UzEKq34211cC&lpg;=PA131&ots;=AjpayUXpYW&dq;=Eus%C3%A8be+Durocher&hl;=fr&pg;=PA131#v=onepage&q;=Eus%C3%A8be%20Durocher&f;=false

Le 6 mars 1837, Lord Russell, ministre de l'intérieur au Parlement britannique, fait adopter une série de résolutions qui s 'avèrent être une fin de non-recevoir à toutes les requêtes des Canadiens pour l'obtention d'un gouvernement responsable et de ses attributs. Les Patriotes réagissent avec véhémence et organisent de nombreuses assemblées de protestation. Ainsi, le 7 mai, à Saint-Ours, les chefs patriotes présentent et font adopter 12 résolutions qui expriment leurs doléances et leurs objectifs, Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher participa à cette assemblée.
http://cgi2.cvm.qc.ca/glaporte/1837.pl?out=article&pno;=document21&cherche;=Durocher

Siméon Marchesseault est élu à l'unanimité capitaine des Patriotes de Saint-Charles. On lui donne comme lieutenant Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher, chez qui ont été rédigées les résolutions présentées à l'assemblée du 23 octobre 1837.

Le 22 novembre 1837, ce jour là, J-B-Eusèbe a fait un fructueux voyage éclair à Montréal, d'où il a rapporté deux barils de poudre et quelques milliers de pierres à fusil.

http://books.google.ca/books?id=JEwNIyKCZOcC&pg;=PA8&lpg;=PA8&dq;=Eus%C3%A8be+Durocher+Patriote&source;=bl&ots;=RwJeIUzlbj&sig;=ba9-0KjXmzEHtbGIegWCkskkb_I&hl;=fr&ei;=gmk9TYrNL4zVgAeppfXHCA&sa;=X&oi;=book_result&ct;=result&resnum;=2&sqi;=2&ved;=0CB8Q6AEwAQ#v=onepage&q;=Eus%C3%A8be%20Durocher%20Patriote&f;=false

Déposition de Toussaint Auclair, de Saint-Hilaire, contre François Lemire, commis de Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher , de Saint-Charles (27 novembre 1837).

Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher fut emprisonné le 26 novembre 1837 en raison de sa participation aux guerres patriotiques de 1837 et 1838. Il a été inculpé de haute trahison, de menées séditieuses ou d'espionnage à la solde de l'organisation patriote.

Déposition de Siméon Marchessault, huissier, de Saint-Charles (27 décembre 1837). Le déposant dit qu'il a rencontré Louis-Joseph Papineau et le docteur O'Callaghan chez Joseph-Toussaint Drolet, de Saint-Marc, et Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher , de Saint-Charles, dans le cours de novembre 1837. Le jour de la bataille de Saint-Charles, messire Blanchet, curé de la paroisse, se rendit au camp et exhorta les rebelles à se préparer à mourir, et leur fit réciter cinq Pater, cinq Ave, et l'acte de contrition.

Déposition de Antoine Foisy, de Saint-Charles, contre Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher , Modeste Lemire, Siméon Marchessault e t le docteur Wolfred Nelson (31 mars 1838).

Déposition de Joseph Daudelin, de Saint-Charles, contre Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher , Modeste Lemire et Siméon Marchessault (31 mars 1838).

***********************************
Dessein de Jean-Baptiste-Eusèbe Durocher par Jean-Joseph Girouard.
Notaire de Saint-Benoît, le leader patriote Jean-Joseph Girouard (1795-1855) a laissé une remarquable série de dessins de détenus à la prison au Pied-du-Courant, la plupart réalisés durant sa propre incarcération à l`hiver de 1838.

liens : http://books.google.ca/books?id=JEwNIyKCZOcC&pg;=PA8&lpg;=PA8&dq;=Eus%C3%A8be+Durocher+Patriote&source;=bl&ots;=RwJeIUzlbj&sig;=ba9-0KjXmzEHtbGIegWCkskkb_I&hl;=fr&ei;=gmk9TYrNL4zVgAeppfXHCA&sa;=X&oi;=book_result&ct;=result&resnum;=2&sqi;=2&ved;=0CB8Q6AEwAQ#v=onepage&q;=Durocher%20&f;=false

Drapeau Patriote Durocher
7 mai 1837 - Assemblée de St-Ours
Sur motion de J. B. E. Durocher, Écr., secondé par le Capt. Côté, de St-Charles.

RÉSOLUTION 4 : Que le machiavélisme qui depuis la Cession a accompagné tous les actes du gouvernement, la mauvaise foi qui les a caractérisés jusqu'ici, la faiblesse qui perce à chaque page du rapport des commissaires et dans les discours des ministres, où on ne rougit pas d'alléguer notre division et notre petit nombre comme motifs de nous refuser justice, ne nous inspirent que le profond dégoût et le mépris le plus prononcé pour les hommes qui commandent à un des peuples les plus grands, les plus nobles de la terre, ou qui sont attachés à un tel gouvernement.
Sur motion de J. B. E. Durocher, Écr., secondé par le Capt. Côté, de St-Charles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Faire un don

Vous aimez les publications des Patriotes de Chénier, Appuyez-nous en faisant un don,
Le don servira à la promotion de notre histoire par des montages vidéos, montages infographiques. Tirage d'objets en lien avec notre histoire et beaucoup plus. Merci de contribuer à la restauration de la mémoire de nos ancêtres, en la faisant revivre dans notre vie quotidienne.

Les Patriotes de Chénier sur Facebook

Les Patriotes de Chénier sur Facebook
Les patriotes de Chénier sont un regroupement militant composé de jeunes indépendantistes voués à la défense des intérêts du peuple québécois. Nous avons à coeur la mémoire des patriotes de 1837-1838.